Accueil
Qui sommes-nous?
Mot de la présidente
L'équipe
Contenu
Edito
Abonnez-vous
Contactez nous
Diaspora Politique Economie Société International Culture Sport Vidéos Audios
POLITIQUE
 
 
Indépendance de la justice : Les magistrats se révoltent et « excluent » le chef de l’Etat au Conseil Supérieur de la magistrature
Publié le : Mercredi 13 Juillet 2016 - 09:28 - Source : sunudiaspora - Commentaires : 0 - Consulté : 2429 Imprimer
Les magistrats tapent encore du poing sur la table. L’Union des magistrats sénégalais a sorti un communiqué pour demander à l’exécutif d’arrêter de s’immiscer dans le milieu judiciaire. Les magistrats qui manifestement ne veulent plus du président de la République comme président du Conseil Supérieur de la magistrature, exigent, ainsi, la sortie de l’exécutif du Conseil Supérieur de la magistrature. Ce, entre autres exigences.

 La demande revient comme un leitmotiv dans le milieu de la magistrature. Encore une fois, l’Union des magistrats du Sénégal (Ums) exige l’arrêt de l’immixtion de l’exécutif dans le judiciaire. Le bureau exécutif de l’Ums s’est réuni aujourd’hui, pour «réaffirmer sa détermination au renforcement de l’indépendance de la justice et à la lutte contre la corruption dans toutes ses formes». Mieux, les magistrats qui ne veulent plus que le chef de l’Etat préside le Conseil Supérieur de la magistrature, exigent dans le communiqué «la sortie de l’exécutif du Conseil Supérieur de la magistrature».

Le bureau exécutif dénonce par ailleurs le non-respect par le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan de son engagement à mettre en place le fonds prévu pour l’achèvement du bâtiment devant abriter le centre de formation judiciaire. Il appelle en dernier lieu, tous les magistrats «à faire bloc derrière l’Ums pour la sauvegarde de l’indépendance de la justice».

Aussi l’Ums a souligné les maux qui gangrènent le milieu judiciaire dont l’insécurité et l’insalubrité notées dans l’ensemble des juridictions du pays ; l’implication forte de l’exécutif au Conseil Supérieur de la magistrature ; les difficiles conditions de travail des magistrats…
 
 
 
DANS CETTE RUBRIQUE
TOURNEE NATIONALE DU PARTI DE L’ECONOMISTE IBRAHIMA SALL: LE MODEL À LA CONQUÊTE DU SÉNÉGAL
Podor / Nomination d’Aïssata Tall Sall: Vague de frustrations dans le camp présidentiel de Podor.
Macky va liquider ou restructurer 24 agences
Me Wade pose un acte inhabituel
Aida Ndiongue – « Je n’ai reçu ni mes bijoux ni mon argent après le non-lieu… »
LE PDS OFFICIALISE LA MISE À L’ÉCART D’OUMAR SARR, LES PRO KARIM EN FORCE DANS LE NOUVEL ORGANIGRAMME
Remaniement au Pds : Oumar Sarr perd son poste de coordonnateur national
Succession au PS : Cheikh Abdou Khadre Cissokho clôt le débat
Les Maires seront désormais élus par les populations au suffrage direct
Wade « complote » contre Macky
 
LES PLUS POPULAIRES
Le protocole de Rebeuss : Qui ne dit pas la vérité?

Consulté : 2784 fois
Indépendance de la justice : Les magistrats se révoltent et « excluent » le chef de l’Etat au Conseil Supérieur de la magistrature

Consulté : 2428 fois
Parti socialiste: Le député-maire Cheikh Seck demande “l’arrestation” ou l’exclusion de Khalifa Sall

Consulté : 2084 fois
 
 
 
 
 
 
ACTUALITE MULTIMEDIA SUNUDIASPORA © Copyright SunuDiaspora, 2015
Economie Vidéos Qui sommes-nous?  
Politique Audios Mot de la présidente  
Diaspora   L'équipe  
International Contenu  
Société Edito  
Sport   Abonnez-vous  
Culture Contact