Accueil
Qui sommes-nous?
Mot de la présidente
L'équipe
Contenu
Edito
Abonnez-vous
Contactez nous
Diaspora Politique Economie Société International Culture Sport Vidéos Audios
POLITIQUE
 
 
Le protocole de Rebeuss : Qui ne dit pas la vérité?
Publié le : Mardi 12 Juillet 2016 - 20:43 - Source : sunudiaspora - Commentaires : 0 - Consulté : 2955 Imprimer
Prolongations après la sortie de Me Ousmane Sèye au sujet du fameux protocole de Rebeuss qu’il a remis au goût du jour dimanche avec ses révélations fracassantes. Soit dit en passant, Seneweb lui rafraîchit la mémoire en allant chercher une interview qu’il avait accordée au journal «La Sentinelle» en 2008 et dans laquelle l’avocat niait l’existence de ce document. A la question de savoir «on a parlé du protocole de Rebeuss, sorte de marchandage qui a consacré l’élargissement carcéral d’Idrissa Seck. Qu’est-ce que c’est que cette histoire ?» Me Sèye répond tout de go : «je ne sais pas ce que c’est. Je ne connais pas de protocole de Rebeuss». Bref ! 8 ans après, il accepte de parler. Et ses accusations n’ont pas laissé insensibles certaines personnes.
Il y a eu d’abord la sortie de Me Pape Sambaré Diop, hier dans nos colonnes. «S’il y a des choses dans ce protocole, et puisqu’il (ndlr : Me Sèye) en a eu connaissance, qu’il les communique, au lieu de nous interpeller», a-t-il dit. A sa suite, le député Thierno Bocoum, chargé de communication de Rewmi le parti de d’Idrissa Seck, est monté au créneau pour démentir l’existence de ce protocole de Rebeuss et mettre la pression sur l’avocat. «Suite aux déclarations de Me Ousmane Sèye au Grand Jury du dimanche 10 Juillet 2016, nous notons qu’il a lui-même déclaré détenir les preuves de l’existence d’un document dans lequel (Ngorsi) Seck s’engage à payer 21 milliards de FCfa. A travers cette déclaration, les (Sunugaaliens), longtemps tympanisés par cette histoire de protocole qui n’est qu’un mensonge, ont l’opportunité d’être édifiés une bonne fois pour toute».
Par conséquent, dit le rewmiste, «si Me Ousmane Sèye souhaite sortir du lot des manipulateurs attitrés et recrutés pour mettre en exécution un gigantesque complot d’Etat, il a les moyens de se préserver en publiant le document, lui qui a déclaré en détenir une copie. Toute autre attitude n’est que diversion et mensonge continu». Après avoir mis au défi Me Ousmane Sèye, Thierno Bocoum souligne: «Les acteurs que Me Ousmane Sèye a cités comme étant des témoins de la signature du document ont tous eu à parler, y compris lui-même et ont soutenu totalement le contraire de ces récents propos.  Me Pape Sambaré Diop, lors de son audition à la Dic le 5 mars 2007, avait clairement déclaré que le protocole de Rebeuss n’existait pas. Me Nafissatou Diop Cisse avait, elle aussi, déclaré qu’il ‘n’existait pas de protocole puisque pour qu’il y ait  protocole il faut un accord écrit. Et l’accord n’a jamais existé’ (Face to face du 7 mars 2013)».
Le chargé de la communication du parti d’Idrissa Seck, rappelle aussi que «Me Ousmane Seye lui-même avait déclaré sur le même plateau du Grand Jury, le 17 mars 2013 que ‘le protocole de Rebeuss était une invention de la presse sénégalaise’ et qu’il ‘n’a jamais existé’. Aujourd’hui il change de vocable en parlant d’engagement pour maintenir une accusation qu’il avait réfuté avec force, dans un passé récent». Pour finir, le député soutient que « jusque-là, les accusateurs d’Idrissa Seck ne se sont jamais accordés sur les chiffres.  21 milliards,  74 milliards,  45 milliards ont été évoqués et encore… N’est-ce pas là une autre preuve éloquente de leurs mensonges qui resteront tels jusqu’à l’extinction du Soleil…».
A la suite de la sortie de Thierno Bocoum, la notaire Me Nafissatou Diop Cissé a, par le canal de Leral.net, fait des précisions. «Les propos qui m’ont été prêtés dans la presse de ce jour en réaction à la sortie de l’avocat Me Ousmane Sèye sur les ondes de la Rfm, hier, dimanche 10 juillet 2016, ne sont pas de moi. Il s’agit de manipulations de personnes animées par des intentions non encore avouées ». En tout cas, cette émission face to face du 7 mars 2013, on l’a réécouté hier et voilà ce que Nafi y avait dit : «Je ne connais même pas de protocole de Rebeuss. C’est un de tes confrères qui a appelé cela protocole de Rebeuss. Un protocole suppose un accord. Et un accord qu’on n’a jamais vu ni entendu, on ne peut pas l’appeler protocole».
Elle enchaine : «Ce qui se passe, c’est qu’entre le président de la République d’alors et son  Premier ministre, il y avait un blocage dans les discussions, on m’a envoyé pour parler avec lui. C’est simplement ça, le président était dans une impasse, il ne pouvait pas s’en sortir. Me Ousmane Sèye, avocat m’avait contacté pour que j’aille parler avec le Premier ministre qui était mon ami et mon frère et je pouvais lui parler en toute discrétion. Mais je ne peux pas parler de protocole puisqu’un protocole il faut un accord écrit et on n’a nulle part vu d’accord écrit». Concluant sur ce point, elle a invoqué le serment qu’elle avait fait en entrant dans la fonction de notaire pour ne pouvoir donner des détails de ces «waxtaan» (discussions). Elle avait même ajouté : «(Ngorsi) avait dit que jusqu’à l’extinction du soleil, on ne pourra rien lui reprocher. Et jusque-là on n’a rien trouvé, personne ne peut dire que (Ngorsi) a pris telle chose dans les chantiers de Thiès».

Le Populaire
 
 
 
 
 
DANS CETTE RUBRIQUE
TOURNEE NATIONALE DU PARTI DE L’ECONOMISTE IBRAHIMA SALL: LE MODEL À LA CONQUÊTE DU SÉNÉGAL
Podor / Nomination d’Aïssata Tall Sall: Vague de frustrations dans le camp présidentiel de Podor.
Macky va liquider ou restructurer 24 agences
Me Wade pose un acte inhabituel
Aida Ndiongue – « Je n’ai reçu ni mes bijoux ni mon argent après le non-lieu… »
LE PDS OFFICIALISE LA MISE À L’ÉCART D’OUMAR SARR, LES PRO KARIM EN FORCE DANS LE NOUVEL ORGANIGRAMME
Remaniement au Pds : Oumar Sarr perd son poste de coordonnateur national
Succession au PS : Cheikh Abdou Khadre Cissokho clôt le débat
Les Maires seront désormais élus par les populations au suffrage direct
Wade « complote » contre Macky
 
LES PLUS POPULAIRES
Le protocole de Rebeuss : Qui ne dit pas la vérité?

Consulté : 2954 fois
Indépendance de la justice : Les magistrats se révoltent et « excluent » le chef de l’Etat au Conseil Supérieur de la magistrature

Consulté : 2478 fois
Parti socialiste: Le député-maire Cheikh Seck demande “l’arrestation” ou l’exclusion de Khalifa Sall

Consulté : 2144 fois
 
 
 
 
 
 
ACTUALITE MULTIMEDIA SUNUDIASPORA © Copyright SunuDiaspora, 2015
Economie Vidéos Qui sommes-nous?  
Politique Audios Mot de la présidente  
Diaspora   L'équipe  
International Contenu  
Société Edito  
Sport   Abonnez-vous  
Culture Contact