Accueil
Qui sommes-nous?
Mot de la présidente
L'équipe
Contenu
Edito
Abonnez-vous
Contactez nous
Diaspora Politique Economie Société International Culture Sport Vidéos Audios
SOCIETE
 
 
Mimi et Mariama se neutralisent : Macoumba…
Publié le : Mercredi 11 Octobre 2017 - 16:30 - Source : dakarmatin - Commentaires : 0 - Consulté : 19 Imprimer
Macoumba  s’impose leader de l’Apr. En effet, au niveau de Kaolack où l’Allaince pour la République  est confrontée à un problème de leadership avec  Mariama Sarr qui conteste Mimi Touré et qui est contestée  à son tour par ses administrés, les travail de Macoumba Diouf en faveur des organisations de productions du Saloum et les  nombreuses réalisations qu’il a faites  dans son terroir et pour les populations  font de lui un leader incontestable du département et au-delà de la région de Kaolack.      
 
La coalition Benno Bok Yakar qui a gagné Kaolack lors des législatives du 30 juillet dernier risque de vivre dans cette partie du pays,  la surprise de son existence à la présidentielle de 2019. La preuve à Kaolack,  Mimi Touré et Mariama Sarr sont entrain de se mener une guerre souterraine qui va à coup sur imploser le parti de Macky Sall avant 2019. Mariama qui conteste Mimi, fait l’objet d’une vive contestation dans sa propre formation l’Apr mis également au sein de ses administrés de la commune.
 
C’est un secret de polichinelle qu’à Kaolack, les partisans de Mimi Touré ne pardonneront jamais à Mariama Sarr son hostilité à la venue de l’ancien PM à Kaolack/ Maintenant que les législatives sont derrière nous, la mairesse de Kaolack fait l’objet d’une vive contestation des pro Mimi  mais également des travailleurs de sa mairie qui se sont fait entendre à travers une grève de la faim pour exiger leur réintégration. Toujours à Kaolack réputée comme l’une des villes les plus salles du pays, les habitants se sont fait la religion que l’assainissement n’est pas une priorité de la mairie sous Mariama Sarr. L’existant qu‘elle a trouvé ne permettant pas de régler les problèmes de la ville, celle s*ci se retrouve à la moindre pluie, sous les eaux. 
 
S’y ajoute le problème d’évacuation des ordures qui fait jaser les Kaolackois et pour lequel, la mairie n’a pas de solution. Idem pour l’éclairage public. La conséquence de tout cela pour le camp présidentiel, c’est un risque prégnant de déroute  à la présidentielle de 2019.  En tout cas pour ces élections cruciales pour le Président Sall, un véritable problème de leadership se pose à Kaolack où Mimi et Mariama se sont déjà neutralisées. Peut être que la solution  est à trouver dans le département. Des responsables comme Macoumba Diouf de Latmingué sont politiquement présent dans toutes les localités du  département de Kaolack et au dela, du Saloum.
 
 Dans son fief, Mr Diouf aide avec la mairie de Latmingué aide le préscolaire avec la case des tout petits. Il a informatisé les collèges de la Commune qui dépendent pourtant du conseil départemental de Kaolack. Au moment où beaucoup d’autres collectivités sont sous les feux de la critique pour n’avoir pas secouru leurs étudiants qui souffrent à Dakar, Macoumba Diouf  les loge les siens et leur  offre des tickets pour la restauration.. Et dire que les sommes sont souvent tirées de ses fonds propres ; Ce n’est pas tout car chez sous son magistère que la route Kavil-Lamingué est construite, l’éclairage public étendu à d’autres villages de la commune sans compter les ambulances pour le centre de santé et les dotations en semences, engrais et matériel agricole qui font que chaque Asc possède maintenant un champ.   
 
Si Macoumba Diouf est bien implanté à Kaolack est dans le Saloum,  c’est parce qu’en tant que  technocrate, il a eu à mener depuis 2009, dans le domaine agricole, des actions de développement en faveur des organisations productives du Saloum pour le compte desquelles, il  a eu à élaborer  beaucoup de projet avec son  savoir et son savoir faire. Tout ce beau monde lui devant reconnaissance, c’est cela qui fait de Macoumba Diouf un leader qui impacte politiquement et économiquement au Saloum où il est connu et accepté un peu partout.
 
 
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Mort d’Aicha Diallo – Diouf Sarr dédouane entièrement l’hôpital de Pikine
Pratique de la médecine au Sénégal : le serment d’hypocrite
Affaire de la vente de la licence Tigo : Macky refuse d’être juge
Thies: Marième Faye Sall envoie 5 millions pour empêcher la fermeture d’un Daara (Vidéo)
Mécontents de la hausse du prix de la farine, les boulangers annoncent 48 heures sans pain
DIOURBEL : le bureau du comptable de la perception municipale forcé, le SUTT s’offusque et demande protection
Khadimou Rassoul Talla, président de l’Association Handicap.sn « Nous voulons qu’on donne la carte d’égalité des chances à tout le monde »
L’affaire Birima Mangara vire au scandale chez Youssou Ndour
Selbé Ndome : "J'ai vu en songe Macky Sall, portant une saharienne en wax, chuter sur son côté droit devant une foule immense"
Air Sénégal SA : Philipp Bohn est-il l’homme de la situation ? Crainte d’un bouleversement de l’ordre établi et d’un déclic
 
LES PLUS POPULAIRES
Vidéo No Comment: quand la Première dame, Marième Faye Sall se livre à la dispute

Consulté : 3710 fois
Non respect de ses engagements : Des syndicats d’enseignants portent plainte contre le Gouvernement

Consulté : 1439 fois
Classé dans le club des 25 pays les plus pauvres au monde par le FMI, le Sénégal s'embourbe dans la pauvreté

Consulté : 836 fois
 
 
 
 
 
 
ACTUALITE MULTIMEDIA SUNUDIASPORA © Copyright SunuDiaspora, 2015
Economie Vidéos Qui sommes-nous?  
Politique Audios Mot de la présidente  
Diaspora   L'équipe  
International Contenu  
Société Edito  
Sport   Abonnez-vous  
Culture Contact