Accueil
Qui sommes-nous?
Mot de la présidente
L'équipe
Contenu
Edito
Abonnez-vous
Contactez nous
Diaspora Politique Economie Société International Culture Sport Vidéos Audios
SOCIETE
 
 
Air Sénégal SA : Philipp Bohn est-il l’homme de la situation ? Crainte d’un bouleversement de l’ordre établi et d’un déclic
Publié le : Mercredi 18 Octobre 2017 - 10:55 - Commentaires : 0 - Consulté : 28 Imprimer
L’Europe, grâce à sa politique d’Open Sky a réussi, à confiner la totalité des compagnies aériennes de l’Afrique de l’Ouest et du Centre sur le réseau Inter-Etats africain. La totalité des liaisons Intercontinentales d’Europe et vers l’Afrique de l’Ouest et du Centre sont assurées par des Compagnies aériennes occidentales. Résultat de course, la totalité des Compagnies africaines de l’Afrique de l’Ouest et du Centre sont chroniquement déficitaires et vont s’enfoncer inéluctablement dans une longue agonie avec pour seule et unique issue le dépôt de bilan. 
  
Le Hub aérien régional, tel que défini dans le Plan Sénégal Emergent, s’articule autour d’un pavillon national, fort d’un pôle logistique et de services d’appui performant et enfin d’un Aéroport de dernière génération efficace et dynamique. Il constitue un pilier important dudit Plan 2035. 
  
Un pavillon national fort et performant, dévoile la source de Leral, contribue inéluctablement à la vitalité de l’économie nationale. Notamment dans l’industrie du voyage, le tourisme, la balance commerciale, les activités d’exportation et de production minière, agricole ou industrielle et, au rayonnement international du Sénégal, en termes d’image et d’ouverture. 
  
La desserte la plus florissante de l’Industrie du Transport Aérien du Sénégal est la desserte France / Sénégal. Les droits de trafic du Sénégal sur cette desserte sont cédés sans contrepartie à une compagnie aérienne française. Cette dernière, accuse-t-on, fera tout ce qui est en son pouvoir pour garder le statut quo et ne pas les rétrocéder au Sénégal. 
  
« Les pratiques tarifaires appliquées par les compagnies aériennes occidentales sur cet axe sont tout simplement scandaleuses. On y trouve des billets en classe économique vendus à 1 400 000 F XOF pour un Dakar/Paris/Dakar. Pour ce qui est de la classe affaires, les tarifs affichés sont de l’ordre de 2 500 000 F XOF. La destination Dakar coûte effectivement très, très cher. Et, il n’est pas difficile d’identifier les coupables », indexe la source. 
  
Ladite source reste d’avis qu’imposer la présence d’une compagnie aérienne africaine et sénégalaise, de surcroit sur les dessertes intercontinentales ne sera pas aisé. Cela risque de bouleverser un ordre établi, en déclenchant auprès d’un proche voisin, un certain déclic. « Jugez en vous-même, pendant que Air Côte d’Ivoire se débat en cumulant des pertes sur son réseau du domestique et du voisinage, une compagnie européenne se lèche les babines en exploitant l’axe Paris/Abidjan deux fois par jour et avec de très gros porteurs (Airbus 380 et B 777-300 ER). Pour information, le chiffre d’affaires annuel dégagé sur l’axe Sénégal/France toutes compagnies confondues est de l’ordre de 300 milliards de F XOF », nous apprend la source. 
  
Une question à cent balles. « Qui peut être l’homme de la situation pour l’émergence d’une Compagnie Aérienne nationale sénégalaise ?», conclut la source. 

Leral
 
 
 
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Kalidou Coulibaly dit non à l’esclavage en Libye !
Incendie "Pac Lambaye" : Le Commissariat de Pikine hérite de l’enquête
Le « citoyen américain » Cheikh Tidiane Gadio risque 20 ans de prison
Cheikh Tidiane Gadio arrêté et inculpé pour corruption aux USA
Escroquerie : Une dame qui se faisait passer pour la fille du khalife des mourides arrêtée
Ensoa : Deux élèves décèdent en quatre jours à cause d’un bahutage
Incendie au Parc Lambaye : Aly Ngouille Ndiaye promet des mesures sans délai
Pourquoi les lions ont réclamé des terrains et passeports diplomatiques
Saisie de médicaments illicites : Me Babou accuse certains dignitaires de Touba
Le Président Wade chante mieux que Youssou Ndour et Waly...regardez
 
LES PLUS POPULAIRES
Vidéo No Comment: quand la Première dame, Marième Faye Sall se livre à la dispute

Consulté : 3739 fois
Non respect de ses engagements : Des syndicats d’enseignants portent plainte contre le Gouvernement

Consulté : 1467 fois
Classé dans le club des 25 pays les plus pauvres au monde par le FMI, le Sénégal s'embourbe dans la pauvreté

Consulté : 855 fois
 
 
 
 
 
 
ACTUALITE MULTIMEDIA SUNUDIASPORA © Copyright SunuDiaspora, 2015
Economie Vidéos Qui sommes-nous?  
Politique Audios Mot de la présidente  
Diaspora   L'équipe  
International Contenu  
Société Edito  
Sport   Abonnez-vous  
Culture Contact