Accueil
Qui sommes-nous?
Mot de la présidente
L'équipe
Contenu
Edito
Abonnez-vous
Contactez nous
Diaspora Politique Economie Société International Culture Sport Vidéos Audios
SOCIETE
 
 
DÉCÈS DE BABACAR TOURÉ : L’HOMMAGE DE LA CLASSE POLITIQUE
Publié le : Lundi 27 Juillet 2020 - 14:32 - Commentaires : 0 - Consulté : 25 Imprimer
L’annonce, un peu tard dans la soirée du dimanche, du décès de Babacar Touré n’a pas empêché certaines personnalités politiques de dire tout le bien qu’elles pensaient du défunt fondateur du groupe Sud Communication. Le message est unanime du côté du pouvoir comme de l’opposition. Toutes ces personnalités qui ont pris la parole mettent en exergue son sens élevé du professionnalisme.

« Journaliste chevronné et pionnier dans l’entreprise de presse et la formation des journalistes, homme de consensus et de dialogue, Babacar Touré aura été de tous les combats pour la liberté et la démocratie. A sa famille, au groupe Sud et à la presse, je présente mes condoléances émues », a écrit le président de la République Macky Sall suite au rappel à Dieu de Babacar Touré.

C’est le cas du ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Amadou Ba. L’ancien argentier de l’Etat retient que Babacar Touré était « un grand homme, courtois et brillant. Pour lui, « le Sénégal a perdu l’un de ses fils les plus valeureux ».

L’ancien maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, est du même avis. Le Socialiste retient de Babacar Touré « un journaliste d’un professionnalisme exemplaire ».

Pour l’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, le fondateur du Groupe Communication, avait le « souci de l’intérêt général ». L’ayant connu alors qu’il était directeur d’une banque, le défunt journaliste venait défendre auprès de lui, l’intérêt d’une coopérative d’habitat. Ce qui fait dire à Abdoul Mbaye que Babacar Touré « a toujours en lui ce souci de l’intérêt général et sa contribution à l’éclosion d’une presse libre au Sénégal est incommensurable ».

Pour Mankeur Ndiaye ancien ministre des affaires étrangeres, «C’est un malheur qui s’abat sur l’Afrique. Car Babacar était un grand panafricaniste. Et je pense que c’est l’une des plus grandes pertes que la presse sénégalaise. Babacar est le fondateur de presse libre et indépendante. C’est un homme de valeur, un homme valeureux, un homme bien, un homme de bien, un homme de relations, un combattant de la liberté de presse. Un grand frère qui me conseillait. Il m’a accompagné durant 5 ans quand j’étais ministre des Affaires étrangères. C’est quelqu’un qui connaissait bien le pays, qui connaissait les hommes politiques. Il avait un relationnel avec tout le monde. Mais qui marquait son autonomie, son indépendance de pensée et d’action.»
 
 
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Les éditeurs de la presse en ligne réclament Justice et demandent une remobilisation des professionnels
Tabaski : Macky présente ses vœux et s’adresse particulièrement aux jeunes
DÉCÈS DE BALLA SIDIBÉ, GÉANT DE L’ORCHESTRA BAOBAB
LA MAISON DE LA PRESSE PORTERA LE NOM DE BABACAR TOURÉ (MACKY SALL)
DÉCÈS DE BABACAR TOURÉ : L’HOMMAGE DE LA CLASSE POLITIQUE
Se brosser les dents réduirait le risque d’attraper cette maladie chronique
Alioune Tine : « J’ai accompagné le président Macky Sall au Mali parce que… »
CHEIKH BASS SANS DÉTOURS : « Le Khalife ne peut plus supporter de voir des pèlerins souffrir à cause du manque d’eau en période de magal «
AFFAIRE DES GAZELLES ORYX : LE FORUM CIVIL INTERNATIONALISE LE COMBAT
Ndingler : Le retour des paysans dans leurs champs est une solution provisoire.
 
LES PLUS POPULAIRES
Vidéo No Comment: quand la Première dame, Marième Faye Sall se livre à la dispute

Consulté : 4754 fois
Non respect de ses engagements : Des syndicats d’enseignants portent plainte contre le Gouvernement

Consulté : 2420 fois
Qui est l’acheteur des filiales agroalimentaires du groupe Mimran ?

Consulté : 2366 fois
 
 
 
 
 
 
ACTUALITE MULTIMEDIA SUNUDIASPORA © Copyright SunuDiaspora, 2015
Economie Vidéos Qui sommes-nous?  
Politique Audios Mot de la présidente  
Diaspora   L'équipe  
International Contenu  
Société Edito  
Sport   Abonnez-vous  
Culture Contact