Accueil
Qui sommes-nous?
Mot de la présidente
L'équipe
Contenu
Edito
Abonnez-vous
Contactez nous
Diaspora Politique Economie Société International Culture Sport Vidéos Audios
COVID-19 PANDEMIE
 
 
COVID-19/ PROFESSEUR MOUSSA SEYDI « Un cas communautaire peut contaminer 400 personnes en un mois «
Publié le : Lundi 10 Août 2020 - 19:28 - Commentaires : 0 - Consulté : 242 Imprimer
Dans une interview accordée à L’Observateur ce lundi, le professeur Moussa Seydi est revenu sur les cas de coronavirus issus de la transmission communautaire qui explosent en ce moment. « On y insiste parce que dès qu’il y a un cas communautaire, l’explosion est attendue. Le cas communautaire est le cas pour lequel on ne connaît pas la source de contamination. Et dans la mesure où on ne connaît pas la source de la contamination, on peut croire que la source a déjà contaminé d’autres personnes. Ensuite, on sait, en moyenne qu’en un mois, un cas communautaire peut contaminer 400 personnes sans qu’on ne s’en rende compte », a expliqué le chef du service des maladies infectieuses de Fann.
Le professeur Seydi d’ajouter : « Si nous assistons présentement à l’augmentation des cas communautaires c’est parce que nous n’avons pas encore atteint, dans la communauté, un niveau de respect des mesures barrières. Par exemple, si nous avons 80 à 90% des gens qui respectent les mesures barrières, cela pourrait réduire le nombre des cas communautaires. C’est pour cette raison que l’Etat a pris de nouvelles mesures à cause du relâchement constaté dans le respect des mesures barrières ».
 
 
 
DANS CETTE RUBRIQUE
TRAITEMENT COVID-19 : 50 PROTOCOLES TESTÉS
COVID-19/ Port du masque : 10 erreurs à éviter
COVID-19 : 27 NOUVEAUX CAS ET TROIS DÉCÈS À THIÈS
COVID-19 : LA RÉGION DE DIOURBEL TOTALISE 44 DÉCÈS DEPUIS LE DÉBUT (MÉDECIN)
COVID-19/ PROFESSEUR MOUSSA SEYDI « Un cas communautaire peut contaminer 400 personnes en un mois «
PR MOUSSA SEYDI « J’ai toujours alerté par rapport à la gravité des cas communautaires… »
Covid-19 : L’Etat interdit de nouveau les rassemblements, le port du masque devient obligatoire
Cas de décès liés à la Covid: Les mortelles cérémonies funéraires
Bilan Covid: Le Sénégal, le 2e pays le plus morbide en Afrique de l’ouest
COVID-19-SÉNÉGAL : 52 nouveaux cas testés positifs, 46 nouveaux guéris, 4 nouveaux décès
 
LES PLUS POPULAIRES
COVID-19/ Port du masque : 10 erreurs à éviter

Consulté : 569 fois
TRAITEMENT COVID-19 : 50 PROTOCOLES TESTÉS

Consulté : 486 fois
SAINT-LOUIS : LE CAS COMMUNAUTAIRE REVIENT D’UN SÉJOUR À DAKAR

Consulté : 478 fois
 
 
 
 
 
 
ACTUALITE MULTIMEDIA SUNUDIASPORA © Copyright SunuDiaspora, 2015
Economie Vidéos Qui sommes-nous?  
Politique Audios Mot de la présidente  
Diaspora   L'équipe  
International Contenu  
Société Edito  
Sport   Abonnez-vous  
Culture Contact