Accueil
Qui sommes-nous?
Mot de la présidente
L'équipe
Contenu
Edito
Abonnez-vous
Contactez nous
Diaspora Politique Economie Société International Culture Sport Vidéos Audios
COVID-19 PANDEMIE
 
 
COVID-19/ Port du masque : 10 erreurs à éviter
Publié le : Dimanche 16 Août 2020 - 08:42 - Commentaires : 0 - Consulté : 158 Imprimer
En plus des gestes barrières, le port d’un masque, qu’il soit médical ou grand public, permet de limiter la transmission des virus entre les personnes. Recommandé par l’Académie de Médecine dans tous les espaces publics, le gouvernement a pour l’instant décidé de l’imposer dans certaines situations comme les transports en commun, les VTC et taxi en l’absence de vitre de protection ou encore pour les enseignants et professionnels de la petite enfance et ce, dès le 11 mai 2020, date du déconfinement. Certains commerces pourront également exiger le port du masque à leurs clients. Les maires peuvent également choisir de l’imposer dans leur commune. Masques chirurgicaux, de type FFP, grand public… Voici 10 erreurs à éviter pour bien vous protéger et protéger les autres.

1- Ne pas se laver les mains avant de mettre le masque
C’est la première grosse erreur qui compromet d’emblée l’efficacité du masque. Nos mains sont des vecteurs importants de virus. Nous éternuons ou toussons dans nos mains, nous touchons des surfaces potentiellement contaminées… En plaçant le masque sur votre visage avec des mains sales, vous risquez de le contaminer avant même de l’avoir porté.

Le bon réflexe : avant d’enfiler votre masque, lavez-vous les mains avec de l’eau et du savon ou une solution hydroalcoolique. N’oubliez pas le dos de vos mains, vos pouces, les zones entre les doigts et les ongles.

2- Ne pas couvrir son nez avec le masque
Positionner le masque uniquement sur la bouche n’a aucune utilité car vous pouvez être contaminé par le virus en inhalant par le nez des gouttelettes infectées. En effet, les principales portes d’entrée des virus sont la bouche, le nez et les yeux (si on les touche avec des doigts contaminés).

Le bon réflexe : pour être efficace, le masque doit couvrir la bouche et le nez. Pour repères, le haut du masque doit se trouver sous les yeux et le bas du masque sous le menton.

3- Ranger son masque dans sa poche ou son sac
En rangeant votre masque dans votre poche ou votre sac une fois utilisé, vous prenez le risque de contaminer votre vêtement, votre sac et vos mains avec des agents infectieux ayant atterri sur le masque par la projection de gouttelettes.

Le bon réflexe : quand vous retirez votre masque, jetez-le à la poubelle (avec les ordures ménagères) s’il est à usage unique ou placez-le dans une pochette hermétique avant de le laver, s’il s’agit d’un masque en tissu lavable.

Attention : si le masque jetable a été porté par une personne testée positive au Covid-19 ou présentant des symptômes de la maladie, il doit être jeté dans un sac poubelle qui devra être doublé d’un deuxième sac poubelle avant fermeture. Le sac doit être stocké pendant 24 heures au domicile avant d’être mis aux ordures. “Le respect de ce délai permet de réduire fortement la viabilité du virus sur des matières poreuses”, signale le Ministère de la Santé.

4- Réutiliser un masque à usage unique
Comme leur nom l’indique, les masques à usage unique ne peuvent être utilisés qu’une seule fois. Il s’agit des masques médicaux (chirurgicaux et de type FFP) et des masques grand public vendus en pharmacie et dans certains commerces. Ces masques ont une durée de vie limitée, si vous la dépassez votre masque risque de ne plus être efficace. Au-delà d’une certain temps, l’humidification du masque par la respiration réduit son efficacité.

Le bon réflexe : une fois votre masque à usage unique retiré, vous devez le jeter à la poubelle. Et une fois votre masque en tissu retiré, vous devez le laver avant de pouvoir le réutiliser.

5- Ne pas laver son masque réutilisable après usage
Les modèles de masque en tissu sont réutilisables. Mais attention, réutilisable ne veut pas dire que vous pouvez le retirer et le remettre autant de fois que vous voulez sans le laver. Car dès la première fois où vous allez le porter, la zone filtrante peut être infectée.

Le bon réflexe : le masque en tissu doit être lavé systématiquement une fois qu’il est retiré. Un lavage en machine à 60 degrés pendant au moins 30 minutes est nécessaire pour détruire les agents contaminants. Après chaque lavage, il est recommandé d’inspecter le masque pour vérifier que les coutures ne sont pas abîmées ce qui rendrait le masque inefficace. Sur son site, l’Afnor rappelle qu’un masque barrière confectionné avec des tissus non professionnels “doit a minima être en capacité de subir 5 lavages et séchages”. Pour ceux confectionnés par des industriels du textile, “les seuils de lavage sont plus élevés : 10, 20, 30 lavages ou plus peuvent être revendiqués”.

6- Porter son masque trop longtemps
Les masques ont une durée de vie limitée. Porter le même masque toute la journée ou plusieurs fois pendant des semaines est une habitude à proscrire.

Le bon réflexe : les masques à usage unique (chirurgicaux, de type FFP ou grand public) ont une durée de vie qui varie en fonction du modèle. Les masques chirurgicaux ont une durée de vie de 3 à 4 heures. Les masques de type FFP ont une durée de vie de 3 à 8 heures. Pour connaître la durée de protection de votre masque jetable et ainsi éviter un mésusage, référez-vous aux recommandations du fabricant qui figurent sur l’emballage et respectez-les rigoureusement. Si vous avez un masque en tissu, l’Afnor recommande de l’utiliser pendant un maximum de 4 heures.

7- Baisser le masque sous le menton
On vous l’accorde, porter un masque n’est pas agréable. Parfois, il est tentant de s’accorder un peu de répit en le baissant au niveau du menton ou du cou, histoire de respirer sans entrave. Grosse erreur ! Votre cou peut avoir été contaminé par des gouttelettes de postillons, de salive ou d’éternuements provenant d’une personne infectée. En baissant votre masque, vous risquez donc de contaminer l’intérieur et de vous contaminer en le replaçant ensuite sur votre bouche et votre nez.

Le bon réflexe : une fois le masque bien positionné sur votre visage, vous ne devez plus le toucher pour le réajuster ou le baisser. La seule fois où vous pouvez le toucher à nouveau, c’est uniquement pour le retirer en l’attrapant par les élastiques ou les lanières.

8- Attention à bien ajuster les lanières sur les côtés !
Pour être efficace, un masque doit être bien positionné sur le visage. Il ne suffit pas juste de le placer sur le nez et la bouche. Certaines personnes ne pensent pas à bien l’ajuster pour s’assurer de son étanchéité. L’erreur la plus fréquente est de porter un masque qui laisse passer l’air sur les côtés sous le menton et au dessus du nez.

Le bon réflexe : les élastiques ou les lanières de votre masque doivent être bien ajustées de façon à ce que celui-ci soit bien plaqué sur le visage. Quand vous inspirez, l’air ne doit pas passer sur les côtés, par le bas ou par le haut.

9- Retirer son masque en le prenant par le devant
La partie avant du masque peut être contaminée si vous l’avez porté car c’est justement son rôle de filtrer les agents pathogènes. Si vous l’attrapez par l’avant au moment de le retirer, vous pouvez contaminer vos mains.

Le bon réflexe : avant de le retirer, lavez-vous les mains à l’eau et au savon ou avec du gel hydroalcoolique. Si vous portez des gants, retirez-les. Attrapez le masque par les élastiques puis jetez-le dans une poubelle hermétique ou placez-le dans un sachet hermétique s’il s’agit d’un masque en tissu. Mais ne touchez jamais l’avant du masque.

Ecrit par:
Annabelle Iglesias
Journaliste

doctissimo.fr/
 
 
 
DANS CETTE RUBRIQUE
TRAITEMENT COVID-19 : 50 PROTOCOLES TESTÉS
COVID-19/ Port du masque : 10 erreurs à éviter
COVID-19 : 27 NOUVEAUX CAS ET TROIS DÉCÈS À THIÈS
COVID-19 : LA RÉGION DE DIOURBEL TOTALISE 44 DÉCÈS DEPUIS LE DÉBUT (MÉDECIN)
COVID-19/ PROFESSEUR MOUSSA SEYDI « Un cas communautaire peut contaminer 400 personnes en un mois «
PR MOUSSA SEYDI « J’ai toujours alerté par rapport à la gravité des cas communautaires… »
Covid-19 : L’Etat interdit de nouveau les rassemblements, le port du masque devient obligatoire
Cas de décès liés à la Covid: Les mortelles cérémonies funéraires
Bilan Covid: Le Sénégal, le 2e pays le plus morbide en Afrique de l’ouest
COVID-19-SÉNÉGAL : 52 nouveaux cas testés positifs, 46 nouveaux guéris, 4 nouveaux décès
 
LES PLUS POPULAIRES
Au Sénégal, le robot « Dr car » au chevet des patients atteints du coronavirus

Consulté : 298 fois
SAINT-LOUIS : LE CAS COMMUNAUTAIRE REVIENT D’UN SÉJOUR À DAKAR

Consulté : 289 fois
En première ligne: les visages africains aux avant-postes contre le Covid-19

Consulté : 258 fois
 
 
 
 
 
 
ACTUALITE MULTIMEDIA SUNUDIASPORA © Copyright SunuDiaspora, 2015
Economie Vidéos Qui sommes-nous?  
Politique Audios Mot de la présidente  
Diaspora   L'équipe  
International Contenu  
Société Edito  
Sport   Abonnez-vous  
Culture Contact